Rechercher

Allons enfants de la récup’ !

Mis à jour : janv. 30

Aujourd’hui, la pollution et la surconsommation sont dans tous les esprits, tous les journaux, les débats, les applis.

Oui, on est inquiets, conscients, voire alarmés. Et oui, on a tous la volonté d’évoluer. Mais passer à l’action, agir, s’engager un minimum, on ne va pas se le cacher, c’est plus compliqué ...Et comme changer les mœurs avec des bouquets de fleurs, des slogans ou des discours, ça ne suffit plus, nous, on a décidé de prendre de la hauteur...

La bouteille en plastique dans la poubelle jaune, la bouteille en verre dans la poubelle verte, vous connaissez, vous pratiquez ? C’est le recyclage.

Chez Trop Trop Bien !, nous pratiquons le sur-cyclage ou up-cycling, soit le recyclage par le haut. On vous la fait courte car il n’y a plus de temps à perdre, c’est de la récupération et la transformation de tous types de matériaux en nouveaux produits de qualité ou utilité supérieure. Pourquoi ? Parce que le constat est délirant d’absurdité et de gâchis. Plus de 70% de la matière textile finit en décharge ou brûlée. Et seuls 13% des matières textiles sont recyclés. Pas top, hein ?


Avec nos tabliers d’écoliers et nos accessoires, nous nous en engageons à proposer des produits zéro déchet. Comment ? Nous surcyclons presque 100% des chemises ou linges de maison récupérés.

C’est cette révolution des modes de consommation que Trop Trop Bien ! défend et souhaite vivre avec vous. Parce qu’on ne change pas une société tout seul. Prêts à passer aux actes citoyens ?!

Join the team des « Blouses Brothers ».



Si comme nous, vous trouvez idiot et encombrant de laisser mourir les vieilles chemises au fond des armoires, mais que vous n’avez pas le cœur de les abandonner en compagnie des pots de yaourts à la vanille des îles, up-cyclez-les ! Nous leur donnerons une seconde vie. Trop Trop Bien ! récupère les tissus, imagine et dessine des modèles uniques. La fabrication est ensuite confiée à des femmes et des hommes qui travaillent au sein d’ateliers d’insertion et qui cherchent à retrouver un travail. Ces couturiers et couturières sont accompagnés et payés de façon juste. Et surtout, nous avons décidé de ne pas créer des cadences et des volumes de production démesurées. Nous voulons prendre et donner le temps de faire les choses bien, avec soin et attention... pour créer ensemble une dynamique vertueuse.

Et puis, on le fait en circuit court pour être cohérent, écologiquement et économiquement.


Un tablier upcyclé, c’est la fin des tours du monde pour l’importer ; c’est moins de vêtements abimés, moins de lessives, moins de produits chimiques, moins d’eau consommée... même plus peur de se tacher.

C’est une façon de transmettre le goût de préserver les belles choses et notre chère planète. C’est aussi et surtout histoire de vie qui se poursuit...


55 vues